Pousse la porte et prends ma main...

Pour écrire les statuts de ma société Lalie’up, mon expert-comptable me demande de lister toutes les activités que je souhaite développer. Je lui réponds alors : « Génial, je vais te donner tous mes projets à 10 ans ! », il me dit que ce n’est pas la peine, à 2 ou 3 ans c’est déjà bien, et pas 3 pages de word…! Ah, comment faire, en plus les données changent tous les jours, car tous les jours je rencontre de nouvelles personnes qui apportent des éléments complémentaires qui me font partir à 90°, puis à 30°, et retour à 90° dans l’autre sens. Avec le sentiment que c’est toujours plus juste, plus fin, plus fort. La vision et l’objectif sont les mêmes, c’est « juste » la mise en oeuvre qui change. Dans un an on devra créer d’autres statuts alors ? Les verbes sont « organiser (4 fois), créer (3 fois), ouvrir (3 fois), aider (3 fois), partager, réaliser, accompagner, écrire, bloguer, interviewer, former, rechercher et développer, stimuler, rêver, valoriser, animer, accueillir, écouter, recommander, reconnecter ». L’animation de « cours fitness postural, de pilates, de yoga, auprès d’adultes, d’ados, d’enfants, avec ou sans spécificité comme l’autisme » arrive à la dernière ligne, la ligne 20. A 20 ans, je recherchais un métier pour avoir de l’argent pour réaliser tous mes rêves. Le fitness me semblait un super job alimentaire. Et puis j’y ai découvert tellement de choses en accord avec ma personnalité, je m’y suis épanouie et j’ai voulu y rester quand j’ai vu que je pouvais connecter le fitness avec le développement personnel. En écrivant la ligne 20, je me suis pourtant dit, mince, que se passe t’il, pourquoi l’animation de cours fitness arrive t’elle si tard, je vais me reconnecter à mon cœur pour savoir ce qu’il veut....

Voga x Colette Gym x Elephant Paname !...

Vendredi dernier, Colette Gym et Elephant Paname nous proposaient de découvrir le Voga, nouvelle tendance fitness made in Britain, surfant sur la vague du yoga et du néo-rétro. Dôme pailleté de lumières multicolores. Tapis alignés Lolë jaune comme le soleil. Musique disco. Et Juliet Murrel, créatrice du Voga, dans une combinaison moulante couleur chair, stylisée par des arabesques glossy.     Voilà, j’ai été tout de suite plongée dans l’ambiance arty fun de ce nouveau concept fitness. Juliett est une styliste de mode devenue en 2011 professeur de yoga afin de booster son énergie et sa vitalité. Identifiant une niche pour une pratique plus expressive et dynamique du yoga, elle a créé le Voga, une routine mélangeant des poses de yoga, de voguing, et du streching, sur de la musique 80’s. Le voguing est une danse des années 80 à base de mouvements de bras symétriques et géométriques, inspirée des poses que prennent les mannequins des magazines. Nous avons durant une heure enchaîné des postures toniques, mêlées à la respiration et au mouvement gracieux des bras. Regard à droite et on se coiffe ! On se la pète et on allonge la nuque ! Très vite, le dynamisme de Juliet nous fait transpirer. Pas de pause, strike a pose ! Mais, c’est du cardio ! J’ai mis mes idées de relaxation au placard et je me suis concentrée pour réussir à coordonner mes bras. Droite, gauche, centre, et on repart ! Épaules, dos, et on étire ! Fou rire. Juliet se transforme comme l’arabesque de son body, tape la pose sur une jambe, le corps tendu à l’horizontale, mince elle perd l’équilibre, bah nous aussi, grand sourire. On a oublié. De toute façon on s’en fiche, on était les premières par terre. Étirement des fessiers, du dos, enfin la détente… Debout....

Le Yoga Bag chic et pratique...

De jolis sacs pour transporter son tapis de yoga fitness, c’est tentant. Le sac Hold by Cliff Lee est une extension de son sac en toile. Il n’est pas très cher, est chic et pratique ! Et il existe en version Yoga Bag textile ! Rencontre avec Cliff Lee, fashion designer à l’origine de ce projet. Pour quelle raison avoir créé Hold ? J’en avais marre de porter ma veste sous mon bras quand il fait trop chaud. Ça a été l’idée de départ. On enlève son pull, et on ne sait pas où le mettre. On l’attache alors autour de sa taille mais ça glisse, ce n’est pas pratique. Hold est un accessoire qui permet enfin d’y glisser son pull, et le plus c’est qu’on attache ensuite Hold  à l’intérieur ou à l’extérieur de son sac habituel. Il y a plusieurs manières d’attacher Hold : sur les anneaux ou sur les bretelles de son sac habituel. Mais on peut l’attacher n’importe où, même sur un vélo ou une poussette ! ll s’attache et se détache facilement. Il peut ensuite se plier facilement dans le sac, et ne prends pas de place. Qu’est-ce que le Yoga Bag ? C’est un sac Hold qui permet de porter son tapis de yoga ou de fitness pour aller à son cours. Ce type de sac existe déjà depuis quelques années, j’ai vu beaucoup de copines acheter un sac exprès pour ça. Mais elles avaient alors plusieurs sacs à porter, ça tombait tout le temps et ce n’était vraiment pas pratique. Le Yoga Bag lui, s’accroche directement à son sac à main ou à son sac de sport. Quelle a été à ce jour ta plus grande difficulté dans la création du Yoga Bag ? Satisfaire le plus grand nombre de personnes. La difficulté était...

Du sexisme dans le sport !...

Quand on hyper-sexualise l’image de « la » femme pour vendre le sport au féminin ! En tant que coach fitness, et étant de nature « féminine », j’apprécie personnellement autant les talons que les baskets, adore le rose, le bonbon-girly, mais il ne faudrait pas pousser non plus ! Aimer le rose barbapapa OUI, sexualiser le sport féminin et réduire les sportives en objets sexuels pour vendre NON. Le sport féminin n’a pas besoin de ça pour être intéressant. Je me sens personnellement insultée, en tant que femme, par certaines affiches. Le tumblr qui compile les pires affiches de sport sexistes : http://dusportdesfemmesdurose.tumblr.com Lalie’up s’oppose fermement au sexisme. Le sexisme est...

Adidas by Stella McCartney, une marque vegan Août25

Adidas by Stella McCartney, une marque vegan...

Connaissez-vous la marque Adidas by Stella McCartney ? Et bien moi j’adore ! C’est super classe, et cette année il y a plein de couleurs et d’imprimés sympas. En plus, la marque de Stella est vegan ! Végétarienne, elle n’utilise ni cuir ni fourrure dans ses créations. Pas non plus de soie, laine, ni autres dérivés qui proviennent de l’exploitation animale. Sa maman Linda McCartney est militante pour le droit des animaux, c’est dans la suite logique que Stella soutient PETA....