Renaissance

Il y a deux façons de mettre fin à sa vie.
En se tuant psychiquement et physiquement. Ou en remplaçant les actes d’auto-destruction par des actes d’amour envers soi-même.
Cela s’appelle la Renaissance.
La transition est longue; l’adaptation, en dent de scie comme les battements de son cœur. Mais la force de l’amour est bien plus grande encore.
Car le cœur bat, et l’âme vit.