Ouvrir des fenêtres

Allez, c’est décidé, j’ouvre mon 7e blog et je vais m’envoler !
J’ai toujours parlé de ma vie. Et j’épuise mon entourage avec mes intérêts électifs, tandis que moi je me frustre à ne pas tout raconter, fêter, m’émouvoir en communauté. Ainsi je vais pétiller comme j’en ai envie, dans mes bulles hautes et basses.
Ce sera un blog personnel, lifestyle, dans lequel je vais partager mes passions pour l’entrepreneuriat, comme les coulisses de Lalie’up, et de Loovida, ainsi que ma vision du fitness et du bien-être, à travers mes expériences personnelles.
Je vais aussi témoigner des causes qui me tiennent à cœur, comme le féminisme, le droit des animaux dès que j’aurai trouvé sous quel angle positif en parler, plus récemment l’autisme, l’autisme asperger, et les personnes à haut potentiel ainsi que leurs richesses.
Je vais aussi écrire tout ce qui me touche dans le développement personnel et la philosophie de vie, mes lectures, pensées, et rencontres de personnes incroyables et inspirantes que je rencontre.
Et enfin, je vais buller et renouer avec mes premiers amours arty; j’envisage des partenariats pour créer de belles photos, de beaux visuels, pour mettre du pop et de la douceur partout partout.

On m’a souvent demandé « à part ton travail, qu’est-ce que tu aimes faire ? », ou bien « tu vis parfois ? ».
C’est toujours difficile de partager mon monde intérieur comme ça de but en blanc, surtout quand il est fait de sensations, d’images et d’émotions. C’est aussi un peu vexant quand je m’arrange pour créer une entreprise dans laquelle je me rémunérerai bientôt grâce à mes passions, en aidant beaucoup beaucoup de gens à aller mieux.

Le plus délicat étant que bien entourée, je me sens parfois affreusement seule dans mon univers peuplé de drames et de bonheurs, alors je relis les mots doux qu’on m’envoie et qui me font pleurer de joie, et je change de manège pour un nouveau cirque.

Mais les manèges, c’est mieux quand on les vit à plusieurs.
Parce que les paillettes dans mon cœur, ne brillent que si le soleil est joueur.

Du coup, j’ai décidé d’ouvrir plein de fenêtres sur ce nouvel heur.